Hey, this photo is © Moko Mad'moiselle

« Laissez-vous guider par votre propre sentimentalité photographique pour faire votre chemin parmi mes clichés. »

Moko Mad’moiselle


Made in Moko

Moko Mad’moiselle c’est 100% autodidacte, doucement folle et curieuse de tout.

J’ai joué dans un quatuor de harpistes auprès de la concertiste et professeur de renommée internationale Elizabeth Fontan-Binoche. Je suis passionnée de littérature et m’essaye à l’écriture de façon (presque) assidue depuis l’âge de 15 ans, âge auquel j’ai également commencé à jouer les fan-artiste de mangas compulsive, avec mon crayon (H.B de préf) et mes feuilles Canson.

J’adore la pop-culture, la geek-culture, la nature, les musiques, l’actualité, le sexe (pardon), le cinéma contemporain, mon PC… La photo n’est qu’un des pétales de la fleur noir fluo que je considère être, mais pas la moindre.

Et je m’essaie assidûment à la photo depuis 2010…

Animée par une approche hyper réaliste et nature de la photographie, je cherche à mettre en évidence l’authenticité de chaque chose et l’émotion spontanée qui s’en dégage. L’extrapolation et la vision fantasmée que j’ai de mes clichés vient de l’ADN même des sujets que je capte, sans ajouts ni fioritures, dans un mélange de réalisme et de candeur. De la macrophotographie jusqu’à l’urbex, des détails aux grandes lignes, j’explore l’infiniment tout, sans jamais me contraindre…


Moko’s toys

Dans sa boîte à outils photographiques, on trouve actuellement :

– un APN :

Canon EOS 80D

– des objectifs :

Canon MP-E 65mm f/2.8 1-5x Macro
Canon EF100mm f/2.8L Macro IS USM
Sigma 30 mm f/1,4 DC ART
Sigma 8-16 mm f/4.5-5.6 DC EX HSM

– des accessoires :

Trepied Manfrotto 190CX3
Rotule Manfrotto MHXPRO-BHQ6


Moko’s words

« A mes yeux, la photographie est bien plus qu’une image. Lorsque quelqu’un prend le temps de s’attarder sur mes photos, il entre dans mon intimité, mon âme, mon cœur et ma vision du monde et de ce qui m’entoure.
Je fais des instantanés au sens spirituel du terme, c’est-à-dire moins pour la photo souvenir que pour figurer un moment, une émotion. Photographier c’est pour moi explorer ma propre expressivité, mais aussi celle des autres, de la nature, des choses qui m’entourent, etc.
»

« Il y a une insinuation inconsciente de la photographie dès mon enfance car déjà mon père me prenait beaucoup en photo. J’ai encore cet appareil avec moi aujourd’hui. Il s’agit d’un Olympus OM-1 doté d’une focale fixe 50mm qu’il couplait à un flash Kodak PE-2006. Le premier appareil photo que j’ai eu entre les mains était le Kodak Graffiti, un Instamatic 110 fabriqué au Mexique dans les années 80. Je n’avais pas beaucoup de sujets à capter, mais je m’essayais, j’établissais un lien avec ce monde artistique sans vraiment le savoir. « 

Moko Mad’moiselle.


Moko’s Websphere

Je ne suis pas le lapin blanc, mais tu peux me suivre picturalement ici :

FB : @mokomadmoisellephotography 

Instagram : @mokomadmoiselle

Textes et photo copyright© Moko Mad’moiselle Photography